Реферат на тему:

Micro economie — macro-economie

La micro-economie est la partie de l’analyse economique qui etudie le
comportement des unites economiques telles que: le consommateur, le chef
d’entreprise, le travailleur, etc.

La micro-economie analyse comment ces unites s’informent, disposent de
ressources, organisent leurs preferences et definissent les regles de
choix et choisissent des alternatives proposees.

La micro-economie explique le comportement des individus ou des
entreprises qui prennent des decisions, s’informent, choisissent des
strategies, etc. La micro-economie s’interesse aux questions du type:
Que va-t-on faire de ces 5000 F? Va-t-on investir ou consommer? Va-t-on
travailler moins en renoncant a consommer plus? Faut-il consommer ceci
en telle quantite, lorsque ce service est a tel prix?

Les trois principaux domaines de la micro-economie sont les suivants:

l. La formation des prix.

2 La determination de ce qui va etre produit.

3. La distribution des revenus au niveau de l’entreprise dans le cadre
d’une theorie de la remuneration marginale.

La macro-economie comprend tels faits economiques que : le Produit
National Brut (le PNB), l’indice des prix et le taux de chomage.

La macro-economie designe la partie de la theorie economique qui
s’interesse:

l. Aux faits economiques concernant de grands ensembles, des pays, des
branches, des agregats de production, des investissements, etc.

2. Aux interdependances entre les ensembles significatifs des variables
globales synthetisant l’evolution du systeme economique. Par exemple, le
volume de la production dependra de celui des investissements qui
conditionneront l’emploi, etc.

3. A la totalite de l’ensemble economique: chaque fait n’exerce une
influence que sur la structure qui regle 1’evolution du systeme. Le taux
d’epargne ne signifie rien, si l’on ne connait pas le comportement
d’investissement, la nature du circuit de financement, les raisons de
cette epargne. On se pose une question: Y a-t-il des revenus eleves ou
une penurie?

La micro-economie et la macro-economie sont inseparables. Penser
autrement, c’est scientifiquement errone. Par exemple, si l’on diminue
la duree du travail dans un seul pays, dans le premier temps des emplois
seront, peut-etre, crees, mais la concurrence internationale risque de
prendre une part du marche. Ainsi, les emplois risquent d’etre supprimes
faute de productivite et d’investissements suffisants. Un autre exemple,
si Renault augmente ses tarifs, Peugeot le suivra le plus souvent.
Chacun va reviser ses investissements, va distribuer plus de revenus, va
produire plus, va commander plus de biens intermediaires, etc. Or, la
macro-economie influence la micro-economie.

Похожие записи